07 81 50 90 25 contact@acduc.fr

Débardage

Le débardage au cheval est une technique de sylviculture qui consiste à transporter des arbres abattus de leur lieu de coupe vers une zone de dépôt à l’aide d’un cheval.
Plus respectueux des sols et moins gourmand en carburants, le débardage à cheval se retrouve aujourd’hui en phase avec les préoccupations écologiques.
Aujourd’hui avec l’intérêt croissant porté à la protection de l’environnement, les débardeurs utilisant le cheval apportent une solution économique viable et écologique à l’entretien des forêts.
.

• Les chevaux, grâce à leur faible portance ne tassent pas le sol ;
• Les chevaux ne s’enlisent pas, ils peuvent franchir des rivières et des talus ;
• Les chevaux n’écorcent pas les réserves. Cela évite la prolifération de champignons, de pourritures, ne provoque pas de dégradation de la qualité des troncs d’avenir, et n’occasionne donc pas de pertes financières ;
• Les chevaux, en préservant les jeunes plans, contribuent à la régénération naturelle de la flore forestière ;
• Les chevaux n’ont pas besoin de chemins. Ils passent dans les petits sentiers et dans les sapinières étroites ;
• Les chevaux peuvent travailler dans des reliefs difficiles d’accès (fortes pentes, présence de rochers). Les pentes maximum sont de 45%. Les animaux se fatiguent cependant plus vite et pour un meilleur rendement il est conseillé de ne pas dépasser 10% ;
• Les chevaux peuvent travailler en zones humides, sans risque d’enlisement ni d’orniérage ;
• Les chevaux ne rejettent pas de substances polluantes et ne produisent pas de nuisances sonores. Pas de risques de fuites d’hydrocarbures ou de lubrifiants, polluant le sol et les cours d’eaux.